Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Du patch à tout va

Depuis des mois je n'ai rien mis ou presque au sujet du patchwork.
Pourtant, je continue, plus lentement, à patchworker, sur divers thèmes.
Je vais essayer de vous montrer ce que j'ai fait tout ce temps, entre deux gardes de ma petite fille et deux recherches de trésors.
Thèmes variés sur le plissage, pliage.

Sur le trompe l'oeil :

Sur les petits bouts de tissus, sur un dessin perso, d'après un travail que nous avions fait sur ces blocs lors de notre dernière journée de l'amitié France Patchwork : 

Actuellement sur le crazy avec broderie par dessus,
dont un pour un ouvrage commun du club pour une tombola, lors de notre exposition de 2009 (la 1ère à laquelle je participerai) ; le tout fait avec des tissus de récupération d'ameublement un peu épais :







et un autre pour la fête des mères, pour ma maman, pour essayer de lui rendre un peu de joie de vivre après son deuil tout récent :







Celui-ci est fait à partir de tissus d'ameublement (encore) mais plus légers et très brillants, ce qui donnera, je l'espère, un aspect plus précieux et beaucoup d'éclat au coussin qui en sera recouvert.

Entre deux ouvrages, nous avons également réalisé, pour celles qui le désiraient une petite chenille toute douce pour nos petits bouts de chou et voici ma 2ème création, la 1ère étant bien entendu bien au chaud chez ma petite Juliette :








Depuis décembre, avec une amie du club nous avons aussi commencé un calendrier perpétuel, avec la revue magic patch, sur le thème des petites maisons, naïves et rouges, ou une autre couleur si on le souhaite, pour l'instant nous n'avons fait que les mois de décembre, janvier et février, et encore il reste des finitions à faire, genre broderie, inscription des mois, et quelques petites babioles à rajouter, on pourra comparer nos deux ouvrages au final, ça sera amusant de voir comment sur un même modèle chacune aura interprété à sa façon :















Entre temps, j'ai également participé à un stage de Pénélope* sur le traboutis, mélange de boutis et de trapunto, qui est une invention à elle.
Nous avons travaillé d'arrache pieds deux journées entières, à deux mois d'intervalle, car entre chaque étape, il y a un long travail de préparation et maintenant que le stage est terminé, un très long travail de finition afin de donner à notre ouvrage un aspect fini des plus intéressants. Voici un petit aperçu du travail en cours, la fleur du milieu est en appliqué avec un rembourrage, et tout le quadrillage est en appliqué de petits morceaux de tissus assortis ou non à la rose, le tout avec une préparation initiale de tout le quadrillage et le pourtour en petits points arrières les plus réguliers possible, c'est un travail très minutieux et les ouvrages de Pénélope sont de véritables merveilles que je ne me lasse pas d'admirer :








Ca c'est le mien.








Là, c'est un aperçu de son abécédaire avec tout un travail de broderie à la main par dessus.... tout son travail est entièrement à la main.

D'un peu plus près :








et ici un autre ouvrage qui représente bien le travail du traboutis, tous les pétales des fleurs sont bourrés par dessous, inutile de dire que le travail de préparation est d'une extrême importance, si on veut un résultat propre et net, nous, nous n'en sommes pas encore à un résultat aussi spectaculaire !!!!








* Pénélope : Si vous désirez prendre contact avec Pénélope pour tout renseignement ou pour la faire venir dans votre club pour un de ces stages voici ses coordonnées :
e mail : coletteroger@wanadoo.fr
tél : 06/67/07/70/02

Ben voilà, je crois que j'ai fait à peu près le tour de ce que j'ai fait ces derniers mois de silence de blog.

Voir les commentaires

Une starlette auvergnate

Nous ne sommes pas à Cannes mais quand même, nous avons une petite starlette à la maison !!!
Voyez un peu, du haut de ses 3 ans :

Voir les commentaires

Au revoir, tonton

Mardi 6 mai 2008,
mauvaise nouvelle dès le matin :
Un de mes oncles est décédé pendant la nuit.
Ho bien sûr ça fait des mois qu'on s'y attendait, mais ça ne change rien à notre peine, en tout cas à la mienne.
J'ai toujours été proche de lui, mais c'est surtout ma fille ainée qui l'a toujours connu comme faisant office de grand père.
Que de temps elle a passé auprès de lui, quand je travaillais, que de moments magiques elle a partagé avec lui, partageant un casse croûte comme un cadeau, un petit verre de vin au cours d'une partie de pêche, que de chatouilles, enfin quoi, tant de choses qui disparaissent avec lui.
Cet oncle chéri partageait la vie de ma maman depuis plus de 30 ans et ce soir je n'arrive pas à aller me coucher, sachant que ma nuit va être peuplée de tous ces souvenirs qui reviennent à la surface depuis ce matin.
Depuis ma plus tendre enfance, je me souviens de ces vendanges que nous aimions tant, à couper le raisin, à en déguster aussi pas mal, de ce repas de vendanges partagé avec toute la famille et les voisins, de ce casse croute de mi  matinée, et ensuite de ce premier jus que  nous les enfants nous nous empressions d'aller goûter à foison. 
Toutes ces journées passées à aller ramasser les haricots, les pommes de terre, les tomates, les cerises, tout ceci sera désormais conjugué au passé et ce soir j'en suis malade de tristesse. 
Je pense à ma maman qui à présent se retrouvera seule pour continuer le chemin. 
J'ai de la peine et je ne sais pas quoi faire. 
Aujourd'hui, juste après la nouvelle, j'ai eu ma petite fille à garder pour la journée et grâce à elle pendant quelques heures nous avons pu, un peu, oublier notre peine, ici à la maison, mais un poids demeure sur mon coeur et j'aimerais ne plus avoir mal.  
Au revoir "tonton" je t'aime tant. 
Nous t'aimons tant.   

Voir les commentaires

Chasse aux trésors de pacotille

Pendant tout ce long silence, en plus de m'occuper de Juliette, j'ai beaucoup cisté (chasse aux trésors).
Ca me fait prendre l'air, ça me fait marcher, et quand Juliette m'accompagne ça l'occupe bien elle adore ça, même quand nous ne trouvons le fameux trésor.
Nous sillonnons les routes de la Combraille si belle de mes ancêtres, le nord du Puy de Dôme et le sud de l'Allier avec sa si belle montagne bourbonnaise que nous découvrons petit à petit.
Que de magnifiques lieux nous avons découverts ces derniers mois.
Nous commençons aussi à visiter le sud du Puy de Dôme que je ne connaissais pratiquement pas de visu. C'est encore un coin magnifique.
Je totalise à ce jour 118 cistes découvertes sur au moins 400 que je recherche. Plus d'une centaine sont décryptées sur le papier mais il reste à se rendre sur place et à trouver la bonne cachette de ces petits trésors.
Je dois dire que le déchiffrage d'une énigme menant à l'une de ces boîtes est un bon entrainement pour la mémoire autant que les mots croisés et qu'en même temps j'en apprends des tonnes sur ma région.
Je parcours les rayonnages des bibliothèques du CE Michelin et Municipale de Riom à la recherche de livres sur les différents coins où sont cachées les boîtes et je m'instruis à vitesse grand V en même temps.
Qu'elle est belle ma région, mais que les autres qu'ils m'arrivent de visiter le sont aussi. !!!!

 
 
 





Chapelle de Creste  







Ossuaire de St Floret








sculpture de pierres du chemin fais'Arts Chapdes Beaufort

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

source salée du Grand Saladis les martres de veyres (Mirefleurs)







Le Puy de Dôme depuis le calvaire près d'Olloix









Notre Dame d'Espinasse avec une source aux vertues curatives près de
Courpières








Petite tour au Gour de Tazenat







vue sur le viaduc des Fades depuis Queillette

Voir les commentaires

Je suis toujours là !!!!

Bonjour tout le monde
Ca fait un sacré bail que je ne suis pas venue tapoter sur mon blog.
C'est vrai qu'il était un peu mon bébé.
Mais depuis le mois de juillet, un autre bébé me prend tout mon temps.
Je parle bien sur de ma petite fille Juliette.
Je ne vais pas me plaindre des moments magiques passés en sa compagnie.
Ho non surtout ne pas me plaindre, même quand j'en sors fatiguée.
C'est que la bougresse est remuante, et très curieuse.
alors nous allons à la chasse aux trésors ensembles et parfois nous emmenons aussi tata Marianne et aussi papy Marc.
Je dois dire que ça m'occupe un maximum.
Depuis un mois nous avons attaqué la conduite accompagnée avec Marianne, puisqu'elle a raté 2 fois son permis et que chaque fois il faut attendre des mois (plus de 8 mois) entre deux passages et que les leçons ça coûtent cher.
Alors je m'y suis collée, au début j'avais la trouille, mais à présent ça va mieux, elle conduit pas si mal que celà, et nous avons un peu tout essayé en matière de routes : le plat, la montagne, la pluie, le soleil, l'autoroute, et hier plus de 150 km pour une chasse au trésor, ce qui joint l'utile à l'agréable.
Donc vous l'aurez compris, peu de temps à consacrer à ce blog d'autant plus que le PC devient de plus en plus poussif et que j'éprouve les plus grandes difficultés à mettre des images ici maintenant.
Entre temps, j'ai bien sûr patchworké, plus lentement il est vrai mais j'ai fait bcp de travail, et les cours d'initiation à l'informatique que je donne dans le centre social de Riom continuent fort bien, ajoutez à celà le Qi Gong et quelques moments passés sur ma généalogie vous constaterez que je ne risque pas de m'ennuyer.
Une petite photo de l'anniversaire de ma petite puce pour ses 3 ans (déjà !!!) avec sa tata Marianne (ma plus jeune fille) on se demande qui est la plus coquine des deux et la plus gamine ....

Voir les commentaires