Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la recherche du temps passé

Une fois encore, aujourd'hui, je suis partie sur les traces de mes ancêtres.

N'arrivant pas à trouver les dates de décès de mon arrière-grand-père ni de mon arrière-arrière-grand-père paternels, j'ai fait une virée dans deux cimetières, où la plupart de mes aïeux sont enterrés.

Cette pèche aux ancêtres n'a pas été fructueuse concernant ces deux ancêtres.

Par contre, quelle émotion, chaque fois, de voir tous ces noms connus de mon arbre généalogique, et de fouler les sols qu'eux même, il y a plus de 100 ans ont également foulés.... chaque fois ça me fait tout chose....

J'en ai profité pour faire un tour dans le village de Pulvérières, où j'ai passé tant et tant de vacances d'été et tant et tant de dimanche.... J'ai retrouvé sans peine, mais avec beaucoup d'émotion et de tristesse, la ferme de mes grands parents, au 3/4 détruite.... mais je n'ai pas pu retrouver la maison de mon arrière grand mère que je revois descendre par un chemin de chèvres, du flan de la colline, avec sa canne ; A  présent, il y a de petites rues goudronnées !!!!

Ce petit "bled" campagnard, témoin de nos jeux d'enfance et de mes nombreux coups de soleil, se transforme à vitesse grand V actuellement, des tas de maisons neuves poussent comme des champignons, transformant ce village en petit bourg coquet à mon grand désarrois.

Voici la ferme telle que je l'ai découverte, aujourd'hui !!!


| View Show | Create Your Own

Tout à droite, derrière l'arbre, se trouve la porte d'entrée qui donnait directement dans la pièce à vivre, cuisine et salle à manger au sol de pierres.

Tout à côté, à gauche sur la photo, se trouvait la chambre de mes grands parents, donnant sur la cuisine pour profiter de la chaleur du poêle.

Derrière et au dessus étaient d'autres chambres et d'autres pièces.

A la gauche de la chambre de mes grand parents il y avait, attenante, une grange avec une grande porte double pour rentrer le foin (que de parties de rigolades, les soirs d'été, quand on rentrait avec le foin tout en haut du char sur la montagne de foin et qu'il fallait se baisser pour passer sous la voûte de la porte !!!) et encore à côté de la grange, communiquant par une petite porte il y avait l'étable avec l'âne et les  6 ou 7 vaches de mon grand père.... et tous les souvenirs s'y rattachant, comme toutes ces naissances de petits veaux, naissances naturelles ou par césarienne, auxquelles nous assistions depuis la porte un peu apeurés mais toujours émerveillés de ce miracle de la nature... voir le vétérinaire plonger son bras si loin pour aider ou retourner le petit, et ensuite admirer cette petite chose toute humide , ça me bouleverse encore d'y penser aujourd'hui.

Légèrement à côté et devant l'étable, il y avait la fosse à purin.... où  parfois nous n'avons pu faire autrement que de patauger !!!!

Et dans cette cour, devant la ferme, tout un tas de vieilles machines à tracer les sillons et des charettes, sur lesquelles j'imaginais tant de belles histoires.

Quel dommage de voir cette ferme pratiquement détruite, alors qu'il y a à peine un an, je l'avais vue déjà ruinée, mais ayant encore un peu d'allure, le toit de la grange un peu effondré, mais encore présent et l'étable aussi.

et voici la ferme telle qu'elle était il y a........ pffffff  35 ans !!!! j'étais jeune et belle !!! j'avais 18 ans et j'étais en jaune !!!!


| View Show | Create Your Own