Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Mola

Ce soir, j'ai envie de vous parler de la Mola.

Mais qu'est ce donc ?

La Mola est une technique de patchwork.

Tout d'abord, la Mola est une technique de création.

La confection proprement dite n'est pas difficile. La complexité réside dans la conception : le choix des couleurs, des textures, du relief ou de la profondeur, la largeur des couloirs, le choix du couloir simple ou double, le soin de la ligne. Il n'existe pas deux molas identiques. Car, en les réalisant, même si l'on croit copier ou s'inspirer d'un modèle, chaque ouvrage reste unique, à l'image de la personne qui l'a imaginé.

Toutefois, malgré leur diversité les molas doivent impérativement réunir 4 caractéristiques :

- il s'agit d'un ouvrage réalisé essentiellement avec des appliqués inversés, même si quelques appliqués classiques permettent d'ajouter des couleurs supplémentaires, des détails sur le dessin ou des effets de relief.

- les molas sont des ouvrages où les couloirs entourent le dessin, remplissent le fond, tout en rappelant symboliquement les chemins labyrinthiques de la création : les motifs sont très denses, aucun vide ne subsiste.

- lorsque le dessin montre des parties sans appliqués, (c'est à dire le fond) on le remplit de lignes, petits triangles ou petits ronds, laissant apparaître d'autres couleurs, le tout souvent orné de broderies.

- on utulise des tissus unis contrastés et de couleurs vives.

Premièrement le dessin à main levée :

Le mieux est d'essayer de copier le dessin à main levée, ce qui donnera une touche personnelle à la mola, même s'il s'agit d'un premier travail.

Ensuite, la méthode du piquetage :

On peut, par ailleurs, utiliser la méthode du piquetage qui permet de placer le motif sur un tissu foncé. Cette méthode consiste à copier le dessin (ou réaliser une photocopie), puis à piquer avec une grosse aiguille, des points serrés tout le long du tracé en suivant les plus infime détails. (Cette méthode est aussi utilisée pour le matelassage des patch amish).

Poser le dessin piqueté sur le tissu et fixer le tout sur une planche à dessin à l'aide de punaises.

Plonger un pinceau dans de la craie de tailleur en poudre, et tapoter sur le dessin pour faire passer la craie à travers les trous.

Retirer soigneusement le papier et repasser sur les pointillés avec un crayon à craie.

Et pour finir les techniques de couture :

L'appliqué inversé : plusieurs couches de tissu sont faufilées ensemble puis la ou les couches supérieures sont découpées et cousues sur la couche inférieure pour laisser apparaître le tissu du dessous.

- l'appliqué inversé simple : on ne superpose que 2 couches de tissu. C'est la technique utilisée dans les molas les plus anciennes et les molas bicolores ou géométriques.

- l'appliqué inversé rapiécé : fixer des morceaux de tissus de différentes couleurs sur la toile de fond, puis faufiler par dessus un autre tissu découpé selon un dessin qui laisse apparaître les couleurs des  pièces superposées.

- l'appliqué inversé en profondeur : superposer plusieurs épaisseurs de tissus (jusqu'à 5 ou 6) et réaliser un dessin sur la couche supérieure, en appliquant successivement chaque couche sur la couche inférieures, on obtient une impression de prodondeur de l'ouvrage. Au toucher, cet appliqué donne la sensation d'un bas relief.

Pour la technique d'appliqués inversés il oconvient de toujours commencer à couper et coudre du centre du motif vers la périphérie.

modèle de mola

un autre pour Noël
explications
autre exemple de réalisation.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

crazypatch 20/07/2006 08:35

J'adore la mola moi aussi, pour l'instant le n'ai que réalisé des modèles trouvés sur des revues mais j'aimerai bien me lancer et créer moa propre mola
Marie Christine