Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit résumé de ce périple à Lyon

Ce voyage s'est donc bien passé.

Nous sommes arrivées à Lyon à 9 h comme prévu.

Nous avons pris des tickets pour bus, métro et tram... là il y avait déjà la queue !!!

Direction le palais des congrès à Lyon qui est, il faut le dire, immense.

Là Monique nous attendait avec tous les billets qu'elle avait pris pour nous la veille !!!! C'est bien d'avoir une copine qui habite très souvent sur Lyon ...

Donc pas de file d'attente pour notre groupe qui ne comptait pas moins de 32 personnes.

Par petits groupes, nous nous sommes éparpillées dans les galeries d'exposition et dans le vaste espace des boutiques.

Très vite, j'ai perdu mes camarades, mais munie de mon appareil photo, de mon portable, de ma carte bancaire (!) et de quelques sous, je n'ai pas vu le temps passer.

Les boutiques ont très vite été prise d'assaut et j'avoue que j'ai eu du mal à toutes les approcher (heureusement me direz-vous !!!).

J'en connaissais certaines pour les avoir vues et visitées sur internet et d'autres qui sont venues au salon de Clermont ferrand des arts créatifs.

Il y avait de tout, du cher, et du moins cher, du beau et du moins beau, mais dans l'ensemble ça donne envie de se remettre au patch très vite... dans l'après midi même si cela avait été possible.

Envie de tout acheter !!!

Tant de kits magnifiques, pour me tenter.

Tant de créations étonnantes et sublimes.

Comment résister, comment choisir ?

J'ai donc opté pour le plus raisonnable c'est à dire, le prochain projet de la rentrée, l'amish.

A 2 euros le coupon, je ne me suis pas ruinée et j'en ai même eu 11 pour 10 achetés, mais en fin de comptes j'en ai acheté 14 ou 15 il me semble. Avec cette gamme de couleurs choisies je pense que je vais arriver à faire un panneau de taille moyenne qui sera représentatif de la technique et surtout qui servira à bien apprendre à quilter, puisque le travail des amish est surtout axé sur le quiltage.

Beaucoup de matériel aussi, mais je ne vais pas tout acheter en une fois.

J'ai trouvé ma règle de la longueur de la petite pochette faite sur mon sac de transport de ma planche et du petit matériel de patch.

Je n'ai malheureusement pas acheté le cadre pour quilter, j'en voulais un oval mais ils étaient trop chers pour moi entre 39.50 euros et 42 euros !!!

J'en choisirai un rond que j'achèterai moins cher près de chez moi chez "génération couture".

Sur le coup de midi et demi, fatiguée et affamée, je me suis réfugiée comme beaucoup sur les marches le long du palais et bien que je n'ai pas retrouvé mes copines, j'ai mangé de bon appétit le sandwitch que j'avais emporté, deux petits biscuits et un café frappé !!! Mummm que c'était bon de s'assoir et de se restaurer.

Ensuite, je me suis offerte un petit café au restaurant du palais.

Puis j'ai replongé au milieu de la foule des boutiques, à cette heure il n'y avait pratiquement plus personne !!!

Et pour finir j'ai continué à visiter les expos.

A 16 h, je n'en pouvais plus, j'avais trop chaud, trop mal aux pieds et déjà bien entamé la réserve que je m'étais octroyée pour mes achats.

Je suis donc sortie et me suis rendue dans le Parc de la tête d'or qui est juste en face du palais des congrès.

J'ai pris quelques photos et surtout j'ai pris possession d'un banc où j'ai pu allonger mes jambes et quitter mes chaussures !!! ben oui quoi, la chaleur et le piétinement ça fait gonfler mes pauvres petits petons.

J'en ai profité pour regarder de plus près mes achats, et tout bien ranger.

Vers 17 h 30 j'ai repris le chemin de l'entrée du palais des congrès, là où nous avions rendez vous pour nous regrouper pour nous rendre au foyer résidence où nous devions passer la nuit.

En attendant les retardataires, nous avons comparé nos achats et nous nous sommes pâmées sur les belles acquisitions des unes et des autres !!!!

Nous pourrons, à la rentrée, échanger et nous prêter les revues nécessaires à nos réalisations.

Ensuite, le troupeau a pris tram et metro pour nous rendre dans le 8 ème, rue Santos Dumont à la résidence Foyer Santos Dumont .

C'est un foyer géré pas les services d'action sociale des PTT de Lyon.

Il y a plus de 190 chambres.

Nous avions toutes une chambre individuelle, avec salle de bain perso, avec douche. Le cadre est agréable, certaines pouvaient voir notre dame de Fourvière depuis leur chambre.

Le coin est silencieux, nous avions des petits resto, pour nous restaurer en soirée, par petits groupes de 5 ou 6 !!!

Nous avons bien dormi, fatiguées de notre virée et du lever tôt du matin.

Le petit déjeuner entre 7h et 9 heures était copieux et très sympa.

Nous sommes reparties de là-bas, non sans avoir pris les traditionnelles photos de groupe !!!! quelle volière !!!

Ce matin là, vers 8h 30 nous avons pris le chemin de la Sucrière sur les quais du Rhône ou de la Saône (i don't now).

Moins de foule, mais toujours autant de patch exposés.

Moins de commerçants aussi, mais très bien achalandés encore.

Au premier étage, encore des patch exposés et surtout des créateurs et créatrices, qui exposaient leurs oeuvres, les vendaient (cher !) mais surtout faisait des démo de leur talent.

Très sympa ça.

Je me suis inscrite pour un atelier de pliages de tissus à la russe, pour 14 h.

Une bonne occasion d'apprendre tout en restant enfin assise pendant 1h30 !!!

L'atelier était en russe .... avec une traductrice, mais le temps qu'elle nous traduise, nous n'avancions pas très vite sur notre ouvrage.

Nous avons commencé par apprendre différentes méthodes de pliages de petits bouts de tissus que Véra (notre prof, nous avait fournis.

Ensuite nous avons essayé de faire plusieurs petits ouvrages, très vite.

Pour finir nous nous sommes essayées à la confection d'un napperon ou d'un panneau selon la taille qu'on souhaite lui donner.

Et déjà c'était l'heure de laisser la place à l'atelier suivant.

Enfin dans le train j'ai essayé de continuer et hier aussi, et ça donne à peu près ça (voir animation au-dessus), sauf qu'il faut coudre en rond à chaque tour de pliage.

Je n'ai pas pu acheter une de ses oeuvres pour copier (!) car elle ne prenait pas les chèques ni les cartes bancaires, (la russie c'est pas facile pour les affaires) et je n'avais plus de liquide sur moi et pas une copine à l'horizon.

Enfin bref, j'ai trouvé cette méthode, qui ressemble un peu au korak, très agréable et je pense qu'on peut réaliser de très jolies choses avec bcp de patience et des petits bouts de tissus.

Crévée vers les 16 h, je me suis trouvée un petit coin sur des marches d'escaliers dehors, à l'ombre, où encore une fois j'ai mis mes orteils à l'air et allongée mes pauvres vieilles jambes.

J'en ai profité cette fois pour lire les revues que j'avais achetées.

Ce soir là encore je me suis rapprochée de la sortie pour y retrouver mes copines patcheuses, enfin ce qu'il en restait, à 18 h à la fermeture.

Beaucoup avaient abandonné l'expo pour aller faire un tour dans Lyon ou voir les autres expo de la Ville.

Nous nous sommes rendues à la gare de Perrache à pieds !!!! et oui même moi !!!

Mais quel plaisir, une fois dans le train de pouvoir enlever ses chaussures pour tout le trajet, et d'allonger un moment, ses jambes sur la banquette d'en face.

Et quel bonheur la douche à la maison, après avoir sué sang et eau toute cette journée.

Des ampoules plein les pieds, mais des images plein la tête, j'ai pu dormir d'un sommeil de bébé, et le lendemain matin j'avais mal partout.

J'ai même dû faire une sieste l'après midi.

Ah c'est plus de mon âge ce genre de randonnée !!!! et pourtant j'étais l'une des plus jeunes ....

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

valerieV 26/06/2006 08:05

pas le temps de lire ton article ce matin mais je tenais à dire bon anniversaire à ton blog et longue vie !